mardi 10 mars 2015

Une semaine post transfert

Une semaine POST TRANSFERT.

Et j'ai déjà baisser les bras, oublier la magie Tchèque et l'espoir en la robustesse de mes Tchéquinous.
Tu parles d'une battante !

Rien que des seins tout mous,même de l'utro ils s'en fichent  plus de nausées ou hauts le coeur,
des pics de migraines et des douleurs de règles .

Alors stop.
Je lis le forums de Maia et il pleut des résultats positfs, je pense à l'appartement porte bonheur,
et je vais ranger mes doudous dans l'armoire, trop dur de les regarder en face.

Je crois que ce blog, ce conte n'aura jamais de fin heureuse, que mes ovocytes et maintenant même éprouvettes sont périmées....

J'y crois plus.
En plus je vis normalement depuis mon retour je fais pas tant que ça attention .
Je réfléchis pas quand je tousse ou fais crotte crotte, quand je marche ou porte un truc.
Je fais normal.

Je n'y crois plus.

Alors j'ai pas l'intention de continuer à prendre des hormones pour le fun,
aujourd'hui pas le temps mais demain prise de sang.

C'est tôt mais au moins il faut savoir pour arrêter le supplice de l'attente.




10 commentaires:

  1. Les seins gonflés et douloureux, c'est pas tout de suite, ne t'inquiète pas pour ça :)
    En ce qui concerne les autres symptômes, les douleurs de règles peuvent être un signe de grossesse comme un signe de leur arrivée.
    Tu n'y crois plus alors moi je continue d'y croire pour toi car tant que tu n'as pas fait la PDS rien n'est perdu OOOKKKKK?!
    Bon courage pour cette dernière longue journée d'attente,
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. C'est normal pendant l'attente post-transfert : les 1ers jours on est optimistes, et puis vers la fin on n'y croit plus. Mais il ne faut pas désespérer avant le résultat de la PDS.

    RépondreSupprimer
  3. Non non et non il est strictement interdit de baisser les bras...positive attittude ;-)
    Moi lors de mes 2 + je n'y croyais plus non plus j'avais eu même mes règles oui oui les 2 fois...

    RépondreSupprimer
  4. Ne perds pas espoir Miss...
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. Je rejoins tes lectrices, garde espoir. Que c'est dur cette attente ! Essaie de te faire plaisir aujourd'hui, nous on continue à croiser... Des bises Florence

    RépondreSupprimer
  6. Moi j'y crois encore à tes petits Tchéquinous... les symptômes grossesses ou les non symptômes grossesses non pas encore leur place.. toutes les hormones chamboulent tout.. alors encore une petite journée de patience et demain tu sauras.. on saura.. parce que perso, je suis aussi impatiente que toi! Plein de Bizzz...

    RépondreSupprimer
  7. Que je te comprends, mais je croise encore jusqu'à demain...
    Courage !

    RépondreSupprimer
  8. J'imagine à quel point le don peut redonner un souffle d'espoir !! On se dit sans doute qu'après avoir fait ce choix pas forcément facile, tout fonctionnera sans doute comme sur des roulettes après. D'autant qu'on contourne le problème majeur: nos gamètes tout pourris qui, des années durant, nous aurons fait culpabiliser, sans forcément qu'on s'en rende compte...
    Bref, je comprends que tout ça puisse rendre l'attente insupportable. Mais j'ai tendance à penser que faire la pds demain risque d'être un peu trop tôt, non? Et si le résultat s'avérait négatif parce que précisément c'est trop tôt? Tu devais la faire quand normalement? Ce que je vais dire va peut être paraître maladroit, mais tu as attendu des années. Tu peux encore attendre quelques jours/heures... Tu ne veux peut être pas, mais je t'assure que tu peux y arriver...
    Bref, j'espère du fond du coeur que tes impressions sont fausses. Combien de femmes n'y croyaient plus alors qu'en fait, ben si...? Courage pour cette fin d'attente !! Bisous.

    RépondreSupprimer
  9. La nuit et ces dernières heures d'attente doivent être longues et torturées.
    Je pense à toi et je croise.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  10. Je pense bien à toi et j'espère que cette journée va t'amener vers un peu de douceur

    RépondreSupprimer