jeudi 24 décembre 2015

Le don de ma vie

Moi qui me croyais perdue....
   Moi qui me croyais exclue du royaume,
       Moi qui enchainait des combats à bout de force ....
            

En ce merveilleux jour je viens vers vous, 
tant de temps ont passé.
Je viens donner des nouvelles, 
si pas aujourd hui.... comment revenir?
 

La fin de grossesse et ses angoisses...le corps qui tient le coup mais fatigue,
insomnies, kilos débordants, peur que tout s'arrete oui oui jusqu'à la fin !
Joie de bébé qui bouge, si proche si magique,
c'est passé, 

L'accouchement ah l'accouchement , il m'a traumatisé, c'est si douloureux que je ne sais
comment les femmes y retournent...
Aujourd' hui ,avec le temps le "joli mal" s'estompe de la mémoire mais alors....
(un grand "chapeau " à toutes les mamans de familles nombreuses !!! admiration !)

Bébé est arrivée, tendue vers moi , sortie de mon ventre,
mise au monde, 
moment extraordinaire de la voir , si belle, si costaude si à moi.
Quelle émotion .Pure.

Elle est là depuis le 13 Novembre, on connait la date suite aux évènements tragiques.......

Elle est parfaite comme je l'attendais; un petit joyaux de gaité ,
ma vie a changée, bouleversée, des nouveaux repères à trouver
 mais chaque jour un emmerveillement.

Et des heures à la contempler à verser des larmes de bonheur tant attendu.

Je ne suis pas à l'aise pour vous raconter mon bonheur sur ce blog qui traitait d'infertilité, 
de souffrance, de combat car je sais combien la lecture peut en être piquante.
Peut être la raison de mon absence.

Par contre, je vous assure d'une chose:
C'est qu'il faut  persévérer,  suivre votre instinct, 
votre coeur et de ne pas vous  référer aux seuls médecins, centres et examens .

Tant que vous gardez l'envie et l'espoir foncez.

Cela vaut le coup, cela arrive sans prévenir, 
il suffit que quelques cellules démarrent puis s'accrochent et tout change,
quelques fois il n y a pas de recettes et juste du hasard ( à notre échelle)
qui fait que ça marche ou pas,
d'autres fois il faut s'abimer s'égratigner sur un chemin laborieux de perséverance 
et tout tenter jusqu'à ne plus en voir le bout de la fin et même plus le commencement.

Je vous souhaite un joyeux Noel, 
       Je vous souhaite de renouveller votre espoir  ,
          de tenir  le coup.

Des filles m'ont montré le chemin et ont été mes lumières par leur blog et leurs parcours,
j'espère vous apportez réconfort et espérance à mon tour.

Ne lâchez pas !

( et je rajouterais Merci à ma donneuse, merci très fort, merci pour la vie, ma vie, sa vie ...)
     
           



lundi 31 août 2015

Ma préférence

L'écho morphologique du second trimestre est passée.
C 'est long d'attendre entre deux échos lorsque l'on sort du circuit PMA où l'on est ultra suivi.

J'y suis allée en appréhendant quand même car j'ai toujours peur d'un truc qui me tombe au coin
du bonheur....séquelles pma....te voilà....

C'est donc à 22 SA ....cette écho.

Cela faisait 3 semaines que je sentais bouger  le bébé.
Incroyables sensations.

Alors ça c'est un truc de fou,
c'est là je crois que tout commence vraiment, en tout cas pour moi.
Ca m'a fait comme des petites vagues sous la peau, toutes douces, toutes discrètes.
C'est magique, fabuleux et tellement précieux.

Bon revenons à notre écho ....et bien c'était moins sympa que pour la première
il faut l'avouer,  
car le bébé était recroquevillé sur lui même ,
et pas moyen de le bouger de toute l'heure même en le poussant gentiment avec la douchette.
Des clichés moins précis et moins jolis que pour l'écho des 12 semaines.

Mais la joie et le soulagement que tout est ok surpasse tout ça.

Et puis le moment .....de donner des détails sur le sexe du bébé,
une fille, un garçon?

Chéri sort ,car nous avons décidé qu'il ne connaitra pas le sexe du bébé,
c'est la surpriiise , ouiais , une façon de se réapproprier un peu de contrôle et de piment....
 moi je veux savoir car je ne me vois pas acheter tout en mixte et
j'ai besoin de savoir pour mûrir la rencontre.
Parce que j'ai une préférence, oui j'ai pas honte de le dire, j'avais une préférence.....
et si c'était l'autre je voulais savoir pour me faire à l'idée qui aurait été bien
quand même de toute manière !

C'était bien au début cette idée de savoir exclusivement et de faire la surprise à la naissance,
 et au fil du temps, je me sens un peu seule de pas pouvoir trop parler, délirer sur le ou la future....
obligée de camoufler les achats trop suggestifs.....
 et puis aujourd hui ça va mieux.....
bon je dois avouer que le papa se doute quand même un peu....
et non je ne vous le dirais pas aujourd 'hui !!!!!!
pensez bien que je ne vais pas vous le dire alors que le chééri n'est pas au courant!!!!!!

Quand même !


Pour la grossesse, ça se passe, toujours mes impatiences dans les jambes bien calmées par le traitement homéo mais bon c'est juste pénible le soir.
Je n'ai plus de nausées du tout, je suis plutôt en forme, pas trop fatiguée non plus,
pas constipée du tout car j'ai de suite pris et prends toujours du magnésium prescrit par gygy ,
j'avais de terribles crampes nocturnes au mollet ....
du coup le magnésium donne quelques déséquilibre du transit alors au final il me régule bien!

J'ai aussi été pas mal frustrée de mon ventre, un ventre qui ressemble pas du tout à celui d'une femme enceinte, plutot celui d'une fille qui mange des plats en sauce et des ice creams....
ou si vous voulez qui s'est piqué pendant 4 ans aux hormones....

Et puis il y a des passages aussi , il faut l'écrire, des passages légers pas douloureux du tout,
des passages ou je pense à ma donneuse et ce cadeau, ce bébé , quel visage aura t'il?

Et je ne suis ni malheureuse ni déçue, je suis très reconnaissante et  je ressens presque une sorte de privilège.

Oui trouver un privilège dans cette aventure, c'est sublimissime à ressentir !



Mise à part cela il me tarde toujours autant le terme !!!!!



mercredi 29 juillet 2015

Le premier trimestre ENFIN

Enfin donner des nouvelles, c'est nécessaire , vous toutes qui m'avez tant soutenue ,
et  en même temps délicat et fragile pour celles qui se battent et espèrent.
Ne pas blesser.
Vouloir que ma chance soit une lumière d'espoir pour continuer à se battre et perséverer.

Il faut y croire et continuer,

   Quand Enfin, ce que l'on a tant attendu arrive, passé la période ( si longue pour moi)
 pour réaliser Vraiment),
 le parcours PMA devient un vilain souvenir, amer, certes bien là ancré mais derrière ,
 car devant et dedans on essaie d'y croire. Enfin.

    Les 3 premiers mois pour commencer  ....

     C'est passé , derrière déjà , si peur , chaque jour était une petite bataille de plus,
et puis je faisais pas mal confiance à cet embryon.
Je dois l'avouer .
Mais la crainte était toujours présente peur de le perdre, que tout s'arrrête.
Peur d'un problème.
Peur que tout s'arrête .


Les jours passent, les nuits, beaucoup beaucoup de nausées
(d 'autant plus mon taux haut de beta  hcg),
pas beaucoup de vomissements mais un mal être constant comme une indigestion qui n'en finit pas,
d'abord à partir de 16h  ce terrible mal être et puis du matin au soir et du soir au matin.
( moi avant quand je lisais ça chez une Pmette nouvellement enceinte, je me disais
bordel il me tarde  ....toutes les nausées du monde je veux bien me taper !!!)
Alors je ne me plains pas en écrivant tout ça, je raconte juste....

Insomnies.

Dur d'avouer qu'à un moment j'ai pu me dire que c'était pas du tout idyllique cette grossesse,
que c'était pas épanouissant et insupportable à cause de ses nausées.
Que je m'étais imaginé autre chose!

Jusqu'à 4 mois cela a perduré.

Il fallait que je boive du citron pur, du vinaigre , tout de l'acide , ça me faisait du bien,
 biscotte kiri pareil parce que ça m'asséchait la bouche.... soulagement passager ....
En fait manger me calmait les nausées....alors j'ai beaucoup grossis ce trimestre, forcément

Puis miracle, beaucoup beaucoup d'amélioration....mon remède !
 j'ai  découvert le GINGEMBRE en gélule, la solution !
cela m'a sauvé, nausées très très estompées, j'ai pu revivre .Ouf !
Il n'y a que ça qui a marché .

N'empêche avec le recul je peux dire que dans ce premier trimestre,même si je réalisais à peine je me sentais complètement envahi par ce nouvel état....
par ce nouvel être qui squatte ton corps et le modifie,
j'avais vraiment la notion de ne plus connaitre mon corps et avoir un invité.
Je ne maitrisais plus rien du tout.
Je vous passe les quelques crises d'angoisse , car au début l'idée d'avoir ce bébé qui allait grossir dans mon ventre et je me disais oh s'il y en a deux, m'a fait peurrrrr, m'oppressait, l'idée d'accoucher ...
si si je vous jure.

Les  nausées ont donc été rudes mais au moins elles me permettaient de prendre conscience de  ma grossesse,
car pas de ventre bien sur , pas d'énormes seins ni rien de flagrant du tout.
Tellement d'échec en échec qu'il m'a fallut énormément de temps pour vraiment me dire que ça y est ça avait marché , un bébé grandissait dans mon ventre.
Beau me le dire je réalisais pas.
 Ca c'est un truc de fou le temps qu'il m'a fallut....

Et puis il faut ajouter que l' on s'autorisait pas du tout à acheter quoi que se soit.
Je restais toujours loin du rayon bébé.
Beaucoup trop tôt pour se lâcher.

 Tellement peur.

Oui le premier  trimestre post PMA , 
tu es à taton, dans le noir, 
sur  la pointe des pieds...
chut pas de bruit tu ne dois faire.....

A 5 semaines , je suis allée chez un gygy de ma ville faire une écho précoce,
j'avais trop d'angoisse et même si vous m'aviez prévenue que mon taux d'hcg ne monterait plus,
je ne sentais rien..... je oerdais pieds...
alors je suis allée imploré une écho....et j'ai vu un espèce de haricot,
le gynéco m'a énormément rassuré , j'ai même pu déjà entendre son petit coeur battre.....
c'est aussi à ce moment que j'ai appris qu'il n'y en avait qu'un et j'ai eu de la peine .

A 7 semaines je suis allée faire l'écho précoce que toute maman de pma se doit de faire dans son centre,
Grand Sorcier qui me suit depuis si longtemps était tellement content pour moi....
ça m'a émue.
L'embryon avait encore grandit et le coeur battait.... la boucle était bouclée .....
Bien sûr toujours un seul embryon s'était accroché.
J'ai appris à en être très très heureuse et à  oublier mon envie de jumeaux...

Puis quelle longue attente jusqu'à.... l'écho des 12 semaines , je vous ai raconté,magique !
Un si petit bout de 8 cm déjà avec ses bras, ses petits pieds....et qui galipette...
quelles joies incroyables ces échographies !

Puis cet horrible passage du tri test et la peur de la trisomie ....
n'en parlons plus.

Tout ça m'a aidé à prendre conscience que j'étais bel et bien ENCEINTE,
à la fois liée , puis détachée puis rapprochée de mon bébé.
Le chemin se fait.

Mon ventre était juste balloné et grassouilet de tant d'injections ou gobage de provasmes/cortisone,
j'ai pris 8 bon kilos partout mais pas au ventre et je me reposais beaucoup.

A 3 mois j'ai du renouveller ma garde robe avec grand plaisir
et bien sûr envoyer cette incroyable et si improbable déclaration de grossesse
qui me rendait spectatrice de moi même avec desyeux tout ronds.

Un premier trimestre qui est passé . Enfin.

Un premier trimestre ou il me tardait juste d'en être au terme....et de mettre au monde cet enfant.








vendredi 12 juin 2015

Le résultat de la prise de sang recherche des trisomies

Ca y est.

Ca a été lourd en angoisse.
En mauvaises idées noires .

Il a fallut d'abord demander un kit de prélèvement au labo Cerba ,
attendre que mon labo de ville le reçoive,
patienter le début de la semaine , pas de prélèvement fin de semaine sinon avec le transport ça compromet
la livraison dans les temps.J'habite pas Paris...

Première pour le labo, ils étaient au petits soins , je me serais passée du privilège....

Un lundi prise de sang.

Je visualisais chaque jour l'avancée de mes tubes et leur contenu,
tiens ils doivent arriver à Paris, tiens ils doivent être analysés...tiens ça devrait être fait...
le courrier de résultat est parti Mardi la semaine suivante, (je les ai contacté trépignant d'impatience)
mercredi gygy est pas là.

Et oui c'est elle et seulement elle qui reçoit le verdict.

Jeudi je la rate mais la secrétaire veut bien me lire les résultats....
et vendredi confirmation :
Pas d'anomalies sur les chromosomes 21,18 et 13 .

Joie , bonheur, je peux respirer.

Ca y est je me détend oh pas de suite , on se décrispe pas en 5min de toutes ces probables horreurs qu'il faut envisager au pire et qui me réveillaient la nuit.

Je peux dire que ce genre de doute m'est un coup dans le petit nuage rose de la grossesse.

Je ne regrette pas d'avoir fait cette prise de sang.
J'ai pu pour infos payer en 3 fois ...
Et bébé n'a pas été perturbé.

Bien sur la gygy m'a dit attention ça n'est pas un caryotype,
vous avez des infos juste sur les trisomies...
c'est à dire que le caryotype de l'amniocentèse m'aurait informé sur le sexe du bébé mais aussi
sur une éventuelle anomalie génétique car ils observent chaque chromosome..
bon on va pas paranoïer ça suffit là....

Moi je voulais juste me rassurer face à ce tri test pas particulièrement bon compte tenu de la jeunesse de
la donneuse et c'est fait !
Je vais pas m'imaginer le mal derrière chaque paire de chromosomes maintenant !

Je n'arrive quand même pas à retrouver de la lègereté, je vais continuer à rester su rmes gardes on dirait....

La haute dose de mes beta hcg peut être encore significative....ça m'inquiète un peu.
Alors je patiente pour l'écho du second trimestre ....bien que gygy m'a dit qu'au début de la grossesse les problèmes de retard de croissance ne se distinguent pas encore.... donc inutile de faire une écho avant celle des 22 semaines comme je le lui avais gentiment soufflé à l'oreille...

Alors je vais faire comme je faisais quand j'ai vu la pds positive de la grossesse, je vais faire confiance
à mon petit bout, il est costaud.
Il est de Reprofit et tout le monde sait que ceux sont des winners !

Broyée par l'angoisse du  nuage trisomique au dessus de nos têtes
et maintenant la délivrance du soulagement .....

Je pourrais évoquer  mes nausées qui persistent , du gingembre qui m'a sauvé des barbouillages,
ma fabuleuse prise de poids , ouiii je grossis à vue d'oeil mais pas du ventre de partout !
de mes impatiences dans les jambes ( voir le blog de Fabienne.... je sors de l'homéo  on va voir si ça marche ;)
de ma préférence pour une fille....et de vouloir faire la surprise du sexe au Papa, mais dur dur de ne rien dire ouiais des dilemnes si légers ...bah et si je demandais pas moi non plus?
Je me languis de te voir,  c'est beaucoup trop long jusqu'à la prochaine écho etc....

Mais tous ça est si futile .....
que je ne peux que savourer l'instant présent
et juste juste la merveilleuse nouvelle que le bébé peut continuer son aventure dans mon ventre !








vendredi 22 mai 2015

Test non invasif de la Trisomie 21

Nous avons finalement annulé l'amniocentèse.
Bien que maitrisée et pas si risquée en FC (moins de 1% ).

Pourtant il faut faire quelque chose car nous ne souhaitons pas prendre le risque de mettre au monde un enfant trisomique.

Non, nous n'avons pas voulu tenter le diable avec cette amnio car je n'ai jamais trop de chance sur ce sujet....
ensuite je vais le répéter , dans le deuil de mes gênes pour une donneuse jeune j'avais "troqué " des avantages tels que justement la tranquillité du test de la trisomie...et bing....
alors ça aussi ça me pousse à refuser cette amnio , ce coup du sort....
normalement avec l'age de 22 ans la balance du tri test aurait du etre très supérieure, sans souci, mais comme j'ai des beta hcg très très très elevé (ironie du sort...) ça peut signifier  un bébé porteur de T21 ou moins pire un retard de croissance utérin ( RCU)  ou rien... mais ça change la donne du résultat.

Reprenons, le test de la triso , ça prend en compte l'age , la clarté nucale du bébé et des hormones dans les sang, c'est donc issu d' une écho et une prise de sang.
Le calcul de tout les résultats est fait et donne une sorte de score de risque.
Passé 1/250 il est conseillé de faire une amnio (prendre du liquide dans la poche du bébé pour analyser
son caryotype foetal).
Ce test est en fait représentatif de probabilités , il ne veut pas dire que bébé est malade.
Je suis à 1/232,(j'ai 1 malchance sur 232 que bébé soit  malade ,c'est moins catastrophique que 1/20 c'est sûr...)

Ce test est vraiment alarmant quand il vous tombe dessus.....

Dans mon cas, car il y a plusieurs cas de figure de marqueurs élevées ou bas qui sont susceptibles de révéler des choses différentes, dans mon cas, les béta hcg hautes et les PAPP-A basses c'est pas bon.
Et elles sont drôlement hautes...c'est bébé et le placenta qui les sécrètent....

Je prie pour que se soit l'ensemble des médicaments et hormones pma qui aient déséquilibrés tout ça
 sans présences réelles de maladie génétique.

Donc pas d'amnio pour épargner bébé qui a déjà un parcours assez "riche",
nous voulons le laisser tranquille...

Aussi ça a tourné plein régime quelques jours....
attendre la deuxième écho?refaire un tri test?
Voir un super échographe capable de déceler des anomalies?
Faire la prise de sang récente et non prise en charge?

Merci de tous vos renseignements , conseils et alternatives dans le post précédent , à savoir que les grossesses gémellaires ne sont pas analysables?mais qu'il existe des spécialistes notamment sur Paris
qui ont des méthodes de calculs identiques au tri test ....
il doit y avoir aussi des biopsie non?car si trisomie sur grossesse gémellaire comment savoir lequel est porteur?
Existe également le Genetic Scan que je ne connais pas et dont j'ai trouvé peu d'infos sur la toile, il semblerait que cela soit une écho poussée avec pareil une prise de sang corrélée.

Pour nous , nous avons opté pour la pds du laboratoire C.
Elle n'est pas remboursée, 650 euros.
Elle  est fiable car ils recherchent du sang du foetus dans mon sang,
ils analyseront l'ADN et diront s'il est porteur ou pas.

Il faut juste attendre que le labo reçoivent le kit de prélèvement....

Ca va me sembler une éternité mais une fois fait les résultats sont rapidos.
Et c'est pour cette raison que malgrès son coût nous avons choisis cette option,
j'ai trop besoin de retrouver ma sérénité (moi qui soufflait juste de la sortie de l'écho des 12 semaines)
afin de poursuivre le chemin.

Je ne  peux pas m'empêcher d'avoir peur.

Aussi je voulais souligner combien une telle annonce abîme la relation, la grossesse,
on sait plus comment investir les jours suivants... on est plus distant, on a mal,
on culpabilise de penser comme ça, à des alternatives morbides de son bébé,
à oser imaginer qu'il est peut être pas en bonne santé, on a peur,
on sait plus on imagine le pire.On doute, on a très honte.

Vivement les résultats.







lundi 18 mai 2015

HELP ME

Effondrement.
Appel du secrétariat de la gynéco me demandant de venir aujourd'hui ,
 tri test pas bon 1/232;

Amniocentèse programmée dans la semaine mais pas sûre de vouloir la faire
au vu des risque de fausse couche.

Comment est ce possible ?Ma donneuse a 22 ans.

Pourquoi tant de malchance.

Nous ne savons pas quoi faire. Quel est votre avis?
Je suis complètement perdue.

samedi 2 mai 2015

NOUVELLE

Aujourd 'hui je reviens.

Si je m'écoutais c'est un pavé que j'écrirais.

Mais non.Ca enlèverais de la qualité à ce que je veux échanger.

D'abord m'excusez auprès de vous de ce long silence....et vous dire que j'ai été très touchée de votre présence et vos inquiétudes.
Je pourrais donc commencer par vous expliquer le pourquoi de cette absence.

Reprendre aussi le fil des blogs , je ne sais plus ....il en a du se passer des choses....

Ou vous raconter mes échos....

Tout serait trop long et noyé.

Je vais commencé par la fin et ce qui vous interèsse le plus !
 Je vous distillerais le reste plus tard car ça y est l'énergie m'est revenue .....


J'ai passé l'écho des 12 semaines,
 l'écho officielle, celle qui soulage car elle enlève une partie des angoisses de fausse couche
 mais pas toutes croyez moi.

J'en avais fait 3 auparavant, pour me rassurer et je vous expliquerais tout cela prochainement.

On m'avait transférer deux embryons....
Et un seul bébé,un bébé en forme ! je ne vous cache pas qu'à la nouvelle, j'ai été déçue pendant 10 secondes , ou est passé l'autre....
puisque je rêvais de jumeaux mais je m'y suis très vite fait.
C'est la vie qui a choisit.

L'écho ah l'écho tant attendu ,dure 3/4 d'heure afin de vérifier tous les points importants de l'embryon, devenut foetus
mais exit tout ces termes, je dis maintenant bébé....

Donc une bonne demi heure à contempler ce petit être, on voit quand même bien à ce stade,
magique, surprenant,
assimilé la grossesse car croyez moi
ou non je n'en reviens toujours pas.

C'est dire comme l'infertilité dans le temps a du poids et s'infiltre dans les moindres recoins pour vous faire perdre tout espoir et même vous voiler la réalité.

La nuit quand je dors, (car je fais des insomnies) je me réveille et me demande si je n'ai pas rêvé à tout ça, si c'est bien réel....
Je n'arrive pas encore à concevoir vraiment ce qu'il se passe. (mais quand même de plus en plus hein !)

Je suis sûre que vous devez vous dire que j'exagère et pourtant.

C'est pour cela que les échos me font beaucoup de bien.


Je ne suis pas genre gagateuse des bébés et pourtant je suis sortie du cabinet les larmes qui coulaient,
tellement émotionnée, il faut dire que je ne l'attendais plus tellement je l'ai attendu....

Et puis personne ne m'avait dit qu'un bébé bougeait déjà autant à 7 cm !!!!

Alors après m'être inquiété sur sa santé hyperactive , que la gynéco m'ait rassuré je me suis extasiée à le regarder.
Se tourner sur le dos , le ventre et hop je tends la jambe et puis l'autre et hop je baille (bon ce détail c'est elle qui me l'a dit je l'aurais pas vu),
non mais incroyable !

Pour prendre les mesures de la clarté nucale, il n'était pas en place alors elle bougeait appuyait la douchette sur mon ventre pour l'inciter à se déplacer , ce qu'il a fait.

Incroyable réactivité à ce petit âge et ça je le savais pas.
Ca m'a drolement impressionnée !

Nous avons donc passé une étape de plus.

Mais le parcours ne permet pas d'avoir le coeur léger à fond, prudence....

Je me sens mieux, je lui fais encore davantage confiance.


               Je reviens très vite vous raconter ces premiers mois ..........